tude des risques résiduels d’une exploitation de sel par
É
dissolution pour l’établissement du Dossier d’Arrrt Définitif
de Travaux miniers (DADT). Cas du site d’Urcuit (Aquitaine)
xpert de référence dans le contexte de l’Après-mine, l’INERIS a élaboré les volets techniques
E
et administratifs du DADT du site minier d’Urcuit. L’étude, combinant analyse documentaire,
mesures et investigations de terrain, a permis de caractériser les contextes géologique,
hydrogéologique et minier du site. Associés à la modélisation numérique, ces données ont
permis de définir et d’évaluer les aléas mouvements de terrains, les risques résiduels et les
conséquences environnementales. Compte tenu de ces résultats, des travaux de mise en sécurité
et de recommandations spécifiques pour le suivi du site ont été définis.
ontexte. L’exploitation minière du
C
site d’Urcuit, qui a duré plus d’un siècle, a
consisté en l’exploitation, par dissolution, de plus de
5 millions de tonnes de sel du Trias présent entre 20
et plus de
200 m de profondeur. Plusieurs
techniques de dissolution ont été mises en œuvre,
créant plus de 80 cavités isolées ou connectées,
dont un grand nombre sont encore présentes dans
le sous-sol. Par le passé, des affaissements de
terrain ou des effondrements en surface ont été
localement observés associés à des configurations
géologiques,
hydrogéologiques et minières
particulières.
En application des dispositions du Code Minier,
l’exploitant a engagé une procédure d’arrrt des
travaux miniers et a confié à l’INERIS la réalisation
de l’ensemble des pièces techniques et
administratives du DADT.
émarche adoptée. L’analyse approfondie du site a nécessité des investigations de terrain en
D
complément des données minières existantes visant à caractériser précisément le contexte minier ainsi que son
environnement géologique et hydrogéologique. Des modélisations numériques prenant
en compte la spécificité rhéologique du sel ont permis de définir le comportement à long
terme des cavités. Ainsi, il a été possible d’identifier les phénomènes pertinents et
d’évaluer les risques résiduels associés : mouvements de terrains et incidences sur
l’environnement. Des mesures compensatoires permettant de limiter les risques ont été
proposées ainsi qu’une surveillance adaptée aux enjeux.
cquisition de données in situ :
Consultation d’archives
A
Réalisation et suivi de piézomètres destinés
à caractériser le fonctionnement hydrogéologique du site
et les impacts de l’exploitation sur le milieu
Recherche et localisation, des anciens sondages et effon-
drements relatifs aux périodes d’exploitation les plus an-
ciennes
Campagnes saisonnières d’investigation sur les eaux de
surface et souterraines
Cavité
Investigation et cartographie 3D des cavités par sonar
Evolution de l’affaissement lié au fluage du sel
après 500 ans
nalyse croisée. Les investigations
A
réalisées sur les eaux ont montré que les
processus de dissolution sont actifs sur le site d’Urcuit
mais d’ampleur limitée, du fait de l’arrrt de l’exploitation et
des aménagements réalisés.
L’analyse en retour d’expérience des mouvements de
terrain, la connaissance de l’état des cavités et l’étude
géomécanique de leur stabilité, utilisant les résultats de
modélisations numériques, ont permis d’évaluer les
mouvements de terrain prévisibles sur le site d’Urcuit, à
savoir :
L’effondrement lié à la rupture du toit des cavités
L’affaissement lié à la dissolution du toit du sel
Modèle de fonctionnement hydrogéoloque présentant
Le glissement lié aux cratères d’effondrement
le système de dissolution du site
L’évaluation du périmètre d’influence des anciens travaux miniers
(mouvements de terrain et incidences sur
l’environnement), a permis de limiter les zones de risque quasi exclusivement au site et ainsi d’exclure les enjeux sensibles
(maisons, routes ...) situés à proximité.
ecommandations. Pour chacun des risques identifiés,
R
des solutions compensatoires adaptées ont été proposées :
Suivi de la pression de certaines cavités et des affaissements à leur aplomb
afin de maintenir un accès sécurisé au site
Suivi de la conductivité des eaux de surface permettant de contrôler l’évolu-
tion du système de dissolution et d’alerter l’exploitant de tout débordement
de saumure en cas d’effondrement
Obturation adaptée des sondages en considérant les différents éléments
contextuels du site (fluage du sel, fuites de saumure, absence d’aquifère
superficiel...)
L’INERIS a proposé des solutions innovantes et adaptées de surveillance et de
mise en sécurité de ce site complexe. Validées par l’administration, ces
recommandations font l’objet d’une seconde phase de suivi et de travaux sur le
site. Ce cas d’analyse illustre la capacité de l’INERIS à proposer une
assistance complète auprès des exploitants miniers dans les procédures d’arrrt
Mesures de débit sur l’Hourgatxa
de travaux miniers et de manière plus générale dans la gestion des risques
miniers.
www.ineris.fr