ch
it
en
fr

Microseismic monitoring

The underground industrial operations


La surveillance microsismique est une technique passive non-intrusive qui consiste à détecter et enregistrer les ondes émises lors de la fracturation et de la fissuration des massifs rocheux. Le principe est donc identique à celui mis en œuvre en sismologie, si ce n'est que l’échelle est réduite de quelques ordres de grandeurs (magnitudes inférieures à 2). Le traitement, l’analyse et l’interprétation des séquences d’événements microsismiques en termes de distribution spatio-temporelle des foyers, de mécanismes et d’énergie à la source ainsi que de contenu fréquentiel, fournissent des informations essentielles pour l’aide à la gestion des aléas de mouvements de terrain.

En particulier, l’observation et la surveillance microsismique trouvent de très nombreuses applications dans le domaine de la prévention des risques naturels et industriels. Si elle s'est particulièrement développée dans le contrôle de l’exploitation des mines ou des réservoirs d’hydrocarbures, activités extractives génératrices de redistributions importantes de contraintes et par conséquent d’activité microsismique, elle trouve aussi de nombreux autres champs d’application tels que:

evenement microsismique


  • la prévention des risques naturels: cavités souterraines, versants rocheux, glissements de terrains, failles,
  • la surveillance de stockage géologique,
  • la surveillance de réservoir, injection / extraction de fluide en forages profonds,
  • le génie civil : barrages, ouvrages d’art, tunnels,
  • la géothermie profonde.